Siddy by Fama Projet

Durant un an, au-delà des concepts d’ergonomie, nous avons observé les habitudes d’utilisation de près de cinquante usagers, personnes mesurant 155 cm à 195 cm et d’un poids de 47 à 110 kilos. Nous les avons enregistrés et analysés pour recueillir leurs plaintes et leurs besoins.

Accoudoirs

LA plupart des accoudoirs sont trop longs et touchent la table s’ils sont de la même hauteur. Cela provoque dans certains cas que l’usager ne peut pas s’approcher de la table autant qu’il le voudrait.

Nous avons conçu des accoudoirs plus courts avec une inclinaison vers le bas, ce qui permet de s’approcher de la table et d’adopter une position à 90 degrés de l’accoudoir.

Colonne vertébrale

Une action répétée assidûment par les usagers de chaises avec dossier haut consiste à “se palper” l’omoplate et à faire des mouvements de bras circulaires, comme pour tenter de soulager les muscles de cette zone.

Nous avons créé un dossier étroit qui ne prend que la colonne vertébrale, laissant les deux côtés du dos libres.

Repose-pied

Les usagers ont du mal à conserver la même position (correcte) tout au long de la journée, ils doivent la changer de temps en temps (parfois en croisant les jambes, parfois en plaçant la jambe entre l’assise et le corps, en s’inclinant en avant, en arrière...)

Toutes les personnes de taille inférieure à 175 cm ont tendance à poser leurs pieds sur le  pied pivotant de la chaise. Ce geste a été effectué involontairement, cherchant un changement de position et un meilleur repos des jambes. Les mêmes usagers, de petite taille, en essayant d’ajuster la hauteur de la chaise pour avoir une position confortable par rapport à la surface de la table, les pieds ne s’appuyent pas correctement.

Bien que de nombreux usagers ont un reposepied incliné habituel dans les bureaux, la plupart d’entre eux ne l’utilisent que pendant de courtes périodes. Dans beaucoup de cas, cela est inconfortable, car il choque avec les roulettes de la chaise et tend à expulser l’usager.

Un repose-pied escamotable a été conçu pour être attaché au fauteuil, et cela évite nous déplacer de la table. Le plateau peut pivoter à gauche ou à droite, ce qui permet de reposer les deux pieds ou de les alterner. Ceci favorise le changement de position sans affecter la verticalité de la colonne et éviter les postures incorrectes.

Dossier

Sauf dans certains cas, la plupart des chaises de bureau sont formés par deux corps différents pour l’assise et le dossier, créant ainsi un angle droit entre eux. Il n’est pas pris en compte que les formes du corps de cette zone sont courbées.

Nous proposons de concevoir un dossier arrondi qui s’étend jusqu’au niveau de la des lombaires, en essayant de maintenir l’usager. La difficulté de cet objectif est maximale puisqu’il est nécessaire de concevoir un fauteuil pouvant servir à des personnes extrêmement minces mais également à des personnes de grande taille.

Le problème du creux entre l’assise et le dossier a été résolu grâce à la conception d’une pièce courbée continue entre l’assise et le dossier. De cette manière, nous offrons en même temps un plus grand confort, une grande sensation de soutien et un troisième aspect qui consiste à maintenir la position verticale, en évitant que vous puissiez pratiquer des positions incorrectes et pas bonnes pour la santé.

Pollution sonore

Une fois les aspects ergonomiques résolus, une nouvelle condition est apparue: créer une chaise de bureau conçue pour la nouvelle tendance des espaces ouverts. Ce type de bureau présente de nombreux avantages par rapport aux bureaux compartimentés, mais présente également des inconvénients. Le plus important est peut-être le bruit ambiant ou les disputes sur le choix de la radio ou de la musique à écouter   au cours de la journée (ce qui plait à l’un, dérange aux autres).

Grâce à la société française New’ee, nous obtenons le développement technologique nécessaire pour résoudre ce problème. Le fauteuil Siddy offre la possibilité d’inclure un nouveau système de haut-parleurs transmettant le son par vibration, de sorte que l’usager de chaque fauteuil puisse écouter sa musique préférée ou sa conversation téléphonique, sans que l’on entende le son dans un rayon de 60 ou 70 cm, s’isolant complètement, comme c’est le cas avec des écouteurs.

Tissus agréables

Le dernier aspect concerne l’utilisation de tissus différents à ceux habituellement utilisés dans les bureaux. Nous avons étudié les bureaux ouverts de nouvelle génération, préparés au travail en équipe et à la communication ouverte entre les usagers. Nous en avons trouvé beaucoup avec une couleur impressionnante, des dessins d’espaces spectaculaires, mais avec les habituelles chaises noires ou grises, dans des tissus techniques pas très agréables.

Pour le fauteuil Siddy, nous avons utilisé des tissus plus agréables au toucher, de qualité suffisante pour un usage quotidien au bureau, mais surtout qui permettent l’utilisation d’une couleur vive, gaie et surtout spéciale.

Mi cuenta

Registrarme como nuevo usuario

Lorem ipsum dolor sir amet.

?
?
?
Datos personales